Du 15 au 21 septembre, vive la mobilité durable !

pjaphet:

Et retrouvez GreenWatchers le 19 septembre lors du Park(ing) Day, rue du Général Renault ! Venez y fleurir un pied d’arbre avec nous !

Originally posted on Le site des élu-e-s EELV à la mairie de Paris 11E:

SMDDu 15 au 21 septembre, la Semaine de la Mobilité Durable inaugure un nouveau format plus compact, ce qui nous permettra de vous proposer un deuxième rendez-vous au printemps. Au programme, piétons et cyclistes seront à l’honneur. Car permettre aux habitants-tes du 11e de mieux se déplacer à pied et à vélo, c’est un enjeu à la fois de santé publique, d’amélioration de la qualité de l’air et de préservation du climat. Et c’est aussi un atout économique et une clé du mieux vivre ensemble. Autant de raisons d’en faire une priorité commune, non ? Alors à vos agendas pour noter les différents rendez-vous de la semaine, que vous retrouverez dans le programme détaillé à télécharger ici : Programme de la Semaine de la mobilité durable.

Et surtout parlez-en autour de vous !

Du 15 au 19 Septembre : Exposition Partageons Paris (Salle des Fêtes de la Mairie)

Mardi…

Voir l'original 133 mots de plus

Prochain Repair Café Paris : le 20 septembre

pjaphet:

On peut continuer à acheter, casser et jeter. Ou alors, on commence à réparer…

Originally posted on Repair Café Paris:

Bonjour à tous,

Notre prochain Repair Café aura lieu le 20 septembre à l’Espace Riquet, de 14h à 18h. Ce sera une nouvelle occasion pour co-réparer ensemble.

fete-de-la-depanne-paris-2014-1

Vous trouverez l’adresse et les autres dates de l’automne sur la page calendrier de notre site web.

Avant de nous retrouver et/ou de nous rencontrer, nous vous souhaitons d’agréables vacances. Au vert, à la montagne, à la plage, sur le bitume, dans les festivals ou à Paris Plage, réparons-nous physiquement et mentalement, pour une rentrée conviviale et résiliente !!

Photo : association TalaKatak, lors de la fête de la dépanne Paris avril 2014.

Voir l'original

Galerie

Le Jardin Mobile à la conquête de l’espace public du 18e

Cette galerie contient 12 photos.

Originally posted on QUARTIERS EN TRANSITION:
Durant les 3 jours des Ateliers d’été de l’agriculture urbaine et de la biodiversité qui se sont déroulés du 30 juin au 2 juillet dans le 18ème, une installation modulaire multifonctionnelle dédiée à l’agriculture…

Pour réduire ses déchets : vive le vrac !

Jean_Bouteille_consigne_vrac_produits_liquides_bouteilles

Nos produits et nos poubelles débordent d’emballages, plus ou moins utiles, et en plus pas toujours recyclables, comme les films plastiques par exemple, qui risquent de venir tôt ou tard grossir le "continent de plastique" quelque part dans l’océan Atlantique ou Pacifique.

Alors que faire ? On peut commencer par choisir les produits qui ont le moins d’emballage possible. Et le moins possible, c’est parfois pas du tout, et c’est ce qu’on appelle les produits en vrac. Par exemple, la Biocoop "Le Retour à la Terre" (Avenue Philippe Auguste) propose pâtes, riz, céréales en vrac. Mais il faut quand même utiliser un sac en papier. A moins que vous apportiez vos bocaux vides, mais cela risque de ne pas être simple à la caisse parce qu’il faudra déduire le poids du bocal si vous ne voulez pas payer vos produits plus cher !

On vous a déjà parler ici de Unpackaged, cette épicerie londonienne qui ne propose que des produits en vrac : là, il est obligatoire d’apporter ses propres contenants vides ! Enfin il était…car cette épicerie est fermée (temporairement on espère) depuis le mois de février. Mais sa petite soeur est sur le point d’ouvrir à Bordeaux et elle s’appelle La Recharge.

Et à Lille, c’est Jean Bouteille (jeu de mots comme dit Capello) qui vous propose d’acheter en vrac toutes sortes de liquides : huiles, vinaigres, jus, vins et bières. Evidemment tous ces produits sont issus de l’agriculture biologique (chez nous on appelle ça de la cohérence, mais cela ne va pas toujours de soi !).

Et à Paris ? Ben soit vous décidez de vous lancer dans l’aventure, soit il va falloir attendre un petit peu que La Recharge et Jean Bouteille ouvrent des succursales…en attendant vous pouvez aller rêver à un monde meilleur (en tout cas avec moins de déchets et moins d’emballages) sur leurs site web respectifs…

Atelier de jardinage en pied d’arbre : dimanche 15 juin à partir de 9h00

GreenWatchers vous invite à son premier atelier de jardinage dans le 11e, autour d’un pied d’arbre !

9h – 11h  Atelier jardinage

11h – 12h Inauguration et apéro convivial !

Rendez-vous Cour Debille, dans le 11e arrondissement.

Vous pouvez vous inscrire sur Facebook en cliquant ici.

Fleurir un pied d’arbre près de chez vous ? C’est possible !

medium_DSCN0828

Un pied d’arbre en ville, c’est un petit coin de nature (un peu plus de 3 mètres carré, pour être précis !). Alors ce serait vraiment dommage de les laisser à l’abandon, jonchés de déchets ou de déjections canines (même si on adore les toutous…).

Alors pourquoi ne pas les fleurir et les entretenir entre voisins de quartier ? C’est possible !  La Mairie de Paris autorise les associations  à fleurir les pieds de certains arbres dans certaines rues parisiennes "définies en concertation avec les services municipaux compétents (Direction des espaces verts et de l’environnement – Service de l’arbre et des bois). La possibilité de fleurissement est étudiée par ces services en fonction des conditions locales (largeur du trottoir, présence de grilles…) et des essences plantées.

Les fleurissements peuvent être, en principe, réalisés au pied :
- des arbres ayant plus de trois années de plantation (jusqu’à trois ans, une cuvette est constituée au pied afin de favoriser l’imprégnation des racines lors des arrosages)
- des essences non sensibles aux pourritures de racines (le tapis végétal maintient une humidité résiduelle propice au développement)
- des essences dont l’enracinement est suffisamment profond (afin d’éviter la coupure de racines lors des opérations de bêchage du terrain et d’entretien horticole )

Les essences ne pouvant, pour ces raisons, se prêter au fleurissement sont, notamment, celles trop sensibles aux pourritures de racines, telles Marronnier, Catalpa, Paulownia. Pour les essences à enracinement superficiel (Ailante, Aulne, Frêne, Mûrier, Peuplier, Ptérocarya, Robinier, Saule, Sophora) une étude est menée au cas par cas." *

Si cela vous intéresse, contactez-nous ! Nous vous aiderons à faire les démarches nécessaires, et vous fournirons gratuitement conseils et signalétique (obligatoire). Et vous pourrez fleurir votre pied d’arbre au nom de l’association Greenwatchers, ce qui vous évitera d’avoir à créer votre propre association !

* Source : Mairie de Paris

Image

27 juin : un nouveau dîner locavore !

140606Flyer_Locavore