Archives de Tag: Finance solidaire

Notre nouvelle campagne Babyloan redémarre…

Pour la nouvelle édition de la semaine de la finance solidaire, du 3 au 10 novembre 2011, nous vous proposons de découvrir ou de redécouvrir le micro-crédit avec notre groupe GreenWatchers – Babyloan. Le principe de l’opération est simple : si vous prêtez un euro, nous prêtons un euro (dans la limite du montant disponible dans notre tirelire, soit 245 euros au moment où nous écrivons cet article).

Pour participez, c’est simple :

1) Vous vous inscrivez sur le site de Babyloan

2) Vous rejoignez le club de prêteurs GreenWatchers

3) Vous choisissez vos projets et participez à leur financement

4) Vous envoyez la preuve de votre prêt à contact.greenwatchers@gmail.com (il suffit de nous faire suivre l’accusé de réception de Babyloan)

5) Nous effectuons un prêt du même montant au même projet s’il est encore à financer, ou à un autre si le vôtre est déjà financé.

Voilà, c’est tout simple, et cela peut changer des vies pour les rendre meilleures. Vous verrez, cela fait un bien fou (on le sait, on a déjà essayé !). Dépêchez-vous, nous n’avons que 245 €, et notre opération se termine le 10 novembre prochain !

Le prêt entre particuliers : une épargne utile et originale

Vous avez de l’argent à placer, vous voulez qu’il vous rapporte et surtout qu’il serve à quelque chose d’utile ? Alors regardez du coté de FriendsClear ou de Buzz Crédits, cela pourrait bien vous intéresser.

Ces 2 sites proposent des prêts entre particuliers, c’est à dire qu’ils vous mettent en relation (presque) directe avec des emprunteurs qui ont besoin d’un prêt pour réaliser leur projet. C’est vous qui décidez à qui vous allez prêter votre argent, contrairement à ce qui se passe lorsque vous placez votre argent à la banque, dans un produit d’épargne classique.

Quels sont les avantages ?

– Un rendement plus élevé qu’un livret d’épargne,

– La satisfaction de savoir à quoi sert votre argent, de choisir des projets et des personnes qui vous intéressent.

Y-a-t-il des risques et des inconvénients ?

Il y a un risque, bien sûr : celui de ne pas être remboursé. C’est toujours le cas lorsque l’on prête de l’argent à quelqu’un ! Ces sites sélectionnent les dossiers mais ne vous garantissent pas le remboursement. Par contre ils se chargent des procédures légales de recouvrement en cas de problème, et vous n’êtes jamais le seul financeur d’un projet… Et puis, en comparaison d’un investissement en bourse, finalement…

Aussi, n’oubliez pas que vous ne pourrez pas récupérer votre argent quand bon vous semblera : il faudra attendre que l’emprunteur vous ait remboursé ! C’est une grosse différence avec un livret d’épargne !

Est-ce du micro-crédit ?

Non. Même si cela y ressemble car les emprunteurs sont des personnes qui n’ont pas pu obtenir leur financement dans les circuits bancaires classiques. Mais il n’y a pas d’accompagnement social, les montants de financements sont plus importants et les projets uniquement en France.

En tout cas, aucun rapport avec Babyloan, dont on a déjà parlé ici : il ne s’agit pas ici d’une démarche solidaire, mais bien de placer votre argent pour qu’il vous rapporte !

Notre conseil

Si cette nouvelle solution d’épargne vous intéresse, pourquoi ne pas y aller avec 100 € pour commencer ? Vous ne prendrez pas beaucoup de risques, et cela vous permettra de voir précisément comment çà marche. Et si vous êtes satisfait, vous pourrez toujours augmenter votre investissement. Mais ne prêtez pas toute vos économies ! Il faut diversifier…c’est pour cela qu’on vous parlera bientôt ici d’autres placements éthiques…

En tout cas, on aime bien ces nouvelles solutions, qui bousculent un peu nos habitudes…et celles de nos banquiers 😉

Du 3 au 10 novembre 2010 : Semaine de la Finance Solidaire

En pleine croissance en France, la finance solidaire s’adresse à tous ceux qui souhaitent faire fructifier leur argent tout en y introduisant un mécanisme de solidarité.

Le principe est simple : les investisseurs qui choisissent de placer leur argent sur des produits financiers solidaires acceptent qu’une partie de l’épargne collectée soit investie au bénéfice d’activités citoyennes.

Profitez de cette semaine pour découvrir la finance solidaire sur le site de Finansol.