Archives de Catégorie: Energie

9 mars 2013 : une chaîne humaine pour l’arrêt du nucléaire civil et militaire

On le sait aujourd’hui grâce à des spécialistes comme ceux de l’association Négawatt : nous pouvons nous passer à terme de l’énergie nucléaire sans dégrader notre qualité de vie. Il ne s’agit pas d’une formule magique mais d’un réalité très concrète, à trois conditions :

1) Favoriser la sobriété énergétique : par exemple, en éteignant les magasins et les bureaux la nuit…

2) Améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, des transports, des procédés industriels, des circuits de distribution, …

3) Et bien sûr développer les énergies renouvelables, les réseaux intelligents et des moyens de stockage électrique.

Il n’y a donc plus aucune raison valable de faire courir aux populations – et, encore pire, aux générations futures – ce risque insensé du nucléaire.

Si vous êtes de cet avis, nous vous invitons à rejoindre la chaîne humaine qui se formera ce samedi 9 mars à Paris à 13h30. Vous trouverez tous les détails utiles sur le site de cet évènement : http://chainehumaine.org

Si vous n’êtes pas encore convaincu-e, allez voir les arguments développés sur le site. Nous vous invitons également à visiter le site de l’association Négawatt et à télécharger la synthèse de leur scénario de transition énergétique.

Enfin, si vous êtes un-e dur-e à cuire,  il faut absolument visionner ce documentaire diffusé tout récemment sur Arte : « Le monde après Fukushima ». Idéal pour prendre VRAIMENT conscience de ce qu’est REELLEMENT le risque nucléaire.

On compte sur vous samedi. Pour vous, pour nous, et tous ceux et toutes celles qui ne sont pas encore né-e-s…

Pssst : même si vous ne pouvez pas venir samedi, vous pouvez au moins signer la pétition : http://chainehumaine.org/Je-signe

Connaissez-vous le Plan Climat Energie de Paris ?

Si vous habitez à Paris, le Plan Climat Energie vous intéresse. De quoi s’agit-il ? Des orientations et des engagements de la municipalité pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre, mais aussi pour s’adapter au changement climatique désormais inévitable.  Mine de rien, ce sont pratiquement tous les aspects de notre vie quotidienne qui sont concernés : habitat, transport, consommation, alimentation, cadre de vie, emploi, déchets.

Si on vous en parle aujourd’hui, c’est que l’actualisation 2012 du plan est soumise à la consultation des parisien-nes jusqu’au 30 octobre. Donc si vous voulez donner votre avis, il ne vous reste plus que 4 jours ! Mais surtout, c’est l’occasion de prendre connaissance de ce document très bien fait, qui engage notre futur commun. Bonne lecture !

Pour consulter le plan et donner votre avis, rendez-vous sur le site de la mairie de Paris : http://www.paris.fr/accueil/environnement/plan-climat-energie-de-paris-donnez-votre-avis/rub_9654_actu_120248_port_23775

 

Gaz de schiste : la France sous pression…

Cela a failli passer inaperçu compte-tenu de l’actualité extraordinaire en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, et de ses effets collatéraux pitoyables sur l’actualité politique en France…Mais heureusement, des citoyens, des associations ainsi qu’EELV se sont mobilisés contre un nouveau scandale écologico-politico-économique : le démarrage de l’exploitation des gaz de schiste en France.

L’affaire n’est pas nouvelle aux USA, elle est d’ailleurs dénoncée dans un film qui sort en France le 6 avril prochain, mais que vous pouvez déjà voir (légalement)

dans son intégralité sur Dailymotion : GASLAND.

En deux mots, le gaz de schiste, c’est du gaz naturel qui est emprisonné dans des couches géologiques profondes (2000 mètres). Pour l’exploiter, on est obligé de « craquer » ces couches géologiques en y injectant de l’eau, du sable, et plein de produits chimiques dangereux pour l’homme et l’environnement. Les risques de contamination des nappes phréatiques, dénoncés dans le film, sont effrayants.

Bon, les USA, c’est loin. Mais l’Hérault, le Gard, la Drôme ? Figurez-vous que le groupe Total a reçu au printemps 2010 – en toute discrétion – l’autorisation d’explorer près de 10 000 kms carrés (1000 hectares) dans ces régions. Heureusement, face à la mobilisation citoyenne, la nouvelle ministre de l’environnement (NKM) a – provisoirement – suspendu cette exploitation. Mais jusqu’à quand ?


Alors qu’est ce que, vous et moi, pouvons faire concrètement ? Quatre choses au moins :

1. RESTEZ INFORMES sur le sujet. On vous aide en vous donnant ci-dessous des références d’excellents articles et les liens vers le film GASLAND :

« Le trésor empoisonné du sous-sol français » sur Ownipolitics

« Alerte au gaz de schiste dans le sud de la France : des forages bientôt proches de chez vous ? » – Un dossier très complet sur cdurable.info

Les articles du journaliste Fabrice Nicolino sur le gaz de schiste

Le communiqué de presse de EELV sur la mobilisation du 5 mars 2011

2. SIGNEZ LA PETITION contre le gaz de schiste en cliquant sur le bandeau ci-dessous :

3. ENVOYEZ UN MAIL A VOTRE DEPUTE pour lui faire savoir que vous avez signé cette pétition ;

4. ECONOMISEZ L’ENERGIE ! N’oublions pas que c’est d’abord la demande, notre demande, en énergie qui pousse les industriels à prendre ces risques insensés. L’énergie la plus propre, c’est celle que l’on ne consomme pas. Les bons gestes sont dans votre Green Book, et aussi sur le site de l’ADEME.

L’affaire est sérieuse, nous sommes tous concernés. Agissez !