Archives de Tag: Emballages

Pour réduire ses déchets : vive le vrac !

Jean_Bouteille_consigne_vrac_produits_liquides_bouteilles

Nos produits et nos poubelles débordent d’emballages, plus ou moins utiles, et en plus pas toujours recyclables, comme les films plastiques par exemple, qui risquent de venir tôt ou tard grossir le « continent de plastique » quelque part dans l’océan Atlantique ou Pacifique.

Alors que faire ? On peut commencer par choisir les produits qui ont le moins d’emballage possible. Et le moins possible, c’est parfois pas du tout, et c’est ce qu’on appelle les produits en vrac. Par exemple, la Biocoop « Le Retour à la Terre » (Avenue Philippe Auguste) propose pâtes, riz, céréales en vrac. Mais il faut quand même utiliser un sac en papier. A moins que vous apportiez vos bocaux vides, mais cela risque de ne pas être simple à la caisse parce qu’il faudra déduire le poids du bocal si vous ne voulez pas payer vos produits plus cher !

On vous a déjà parler ici de Unpackaged, cette épicerie londonienne qui ne propose que des produits en vrac : là, il est obligatoire d’apporter ses propres contenants vides ! Enfin il était…car cette épicerie est fermée (temporairement on espère) depuis le mois de février. Mais sa petite soeur est sur le point d’ouvrir à Bordeaux et elle s’appelle La Recharge.

Et à Lille, c’est Jean Bouteille (jeu de mots comme dit Capello) qui vous propose d’acheter en vrac toutes sortes de liquides : huiles, vinaigres, jus, vins et bières. Evidemment tous ces produits sont issus de l’agriculture biologique (chez nous on appelle ça de la cohérence, mais cela ne va pas toujours de soi !).

Et à Paris ? Ben soit vous décidez de vous lancer dans l’aventure, soit il va falloir attendre un petit peu que La Recharge et Jean Bouteille ouvrent des succursales…en attendant vous pouvez aller rêver à un monde meilleur (en tout cas avec moins de déchets et moins d’emballages) sur leurs site web respectifs…

Sushi Shop : aucun sushi de l’environnement, apparamment…

SushiShop est une franchise de restaurant de sushi, sur place et à emporter. J’ai testé pour vous un menu de midi sur place, à Avignon : soupe, salade et un plateau de 12 sushis/makis.

Ça commence mal : la serveuse nous apporte une carafe d’eau avec deux gobelets en plastique jetables. Pourtant on aperçoit des verres, mais ils doivent être réservés aux boissons payantes ?

Je crois défaillir quand arrive les menus : nos salades sont servis dans des barquettes en plastiques, les soupes dans des bols en carton, et les sushis/makis dans une boîte en carton avec une fenêtre en plastique transparent (deux matières, c’est tellement plus drôle pour le recyclage). Sans oublier la cuillère en plastique, indispensable pour révéler toute la saveur d’une miso soup. Bref, sur place ou à emporter, le packaging est le même. Pourtant la carte affichait ces mêmes plats dans des bols et des assiettes, ce qui était quand même plus appétissant !

Dommage, j’adore les sushis, et ils étaient bons. Mais cette débauche de plastique et de carton m’a bien gâté le plaisir. Difficile de rester zen. Du coup, je suis allé sur le site de SushiShop, et je leur ai envoyé un petit message…à suivre. Ils pourraient peut-être s’inspirer de ce que fait MacDo ? Ce serait quand même un comble !

Si vous êtes de mon avis, faîtes comme moi : envoyez un message à SushiShop !