Archives de Catégorie: Déchets

Réduire, réutiliser, recycler…

Vous allez adorer composter (vos déchets, pas vos billets)

Avec votre sensibilité écolo hyper-développée, cela fait longtemps que vous aviez envie de composter vos déchets végétaux. Mais vous ne pouviez vous résoudre à installer l’un de ces horribles composteurs en plastique qui sont, en plus, sûrement fabriqués en Chine. Mais ça, c’était avant…

Parce que maintenant, vous allez pouvoir vous procurer un magnifique composteur en bois fabriqué en France. Oui, en bois ! Oui, en France ! Grâce à la Boite à Terre qui a conçu ce magnifique produit et qui le propose désormais sur sa boutique en ligne.

d318e8f7172966fd3805fe6cc110f662

C’est Jérémie, l’un des deux co-fondateurs avec Amandine, qui a eu cette idée :

« L’idée de commercialiser des lombricomposteurs en bois résulte d’un manque. En effet, lorsque j’ai souhaité m’équiper d’un lombricomposteur j’ai constaté que l’offre se résume bien souvent à des objets fabriqués en plastique, le peu de modèles existant en bois ne me satisfaisant pas du tout. Je voulais acquérir un lombricomposteur dans le but de réduire mes déchets, ce qui est tout à fait en ligne avec mes convictions environnementales. Cependant dans mon esprit, un objet dit écologique (même en matière recyclée) ne doit pas être en plastique. Ou en tout cas ce n’est pas mon idéal. Je me suis alors souvenu de nombreux entrepreneurs à succès qui sont partis d’une absence d’offre répondant à leurs besoins sur le marché. J’attendais depuis quelques temps de me trouver dans cette situation : c’est ainsi que j’ai décidé de réfléchir à ce projet. »

Alors on ne vous en dit pas plus, et on vous laisse découvrir ce beau produit sur leur site ! Et rappelez-vous : utiliser la Boite À Terre au quotidien permet de réduire en moyenne 30% de vos déchets ménagers !

Pour réduire ses déchets : vive le vrac !

Jean_Bouteille_consigne_vrac_produits_liquides_bouteilles

Nos produits et nos poubelles débordent d’emballages, plus ou moins utiles, et en plus pas toujours recyclables, comme les films plastiques par exemple, qui risquent de venir tôt ou tard grossir le « continent de plastique » quelque part dans l’océan Atlantique ou Pacifique.

Alors que faire ? On peut commencer par choisir les produits qui ont le moins d’emballage possible. Et le moins possible, c’est parfois pas du tout, et c’est ce qu’on appelle les produits en vrac. Par exemple, la Biocoop « Le Retour à la Terre » (Avenue Philippe Auguste) propose pâtes, riz, céréales en vrac. Mais il faut quand même utiliser un sac en papier. A moins que vous apportiez vos bocaux vides, mais cela risque de ne pas être simple à la caisse parce qu’il faudra déduire le poids du bocal si vous ne voulez pas payer vos produits plus cher !

On vous a déjà parler ici de Unpackaged, cette épicerie londonienne qui ne propose que des produits en vrac : là, il est obligatoire d’apporter ses propres contenants vides ! Enfin il était…car cette épicerie est fermée (temporairement on espère) depuis le mois de février. Mais sa petite soeur est sur le point d’ouvrir à Bordeaux et elle s’appelle La Recharge.

Et à Lille, c’est Jean Bouteille (jeu de mots comme dit Capello) qui vous propose d’acheter en vrac toutes sortes de liquides : huiles, vinaigres, jus, vins et bières. Evidemment tous ces produits sont issus de l’agriculture biologique (chez nous on appelle ça de la cohérence, mais cela ne va pas toujours de soi !).

Et à Paris ? Ben soit vous décidez de vous lancer dans l’aventure, soit il va falloir attendre un petit peu que La Recharge et Jean Bouteille ouvrent des succursales…en attendant vous pouvez aller rêver à un monde meilleur (en tout cas avec moins de déchets et moins d’emballages) sur leurs site web respectifs…

Image

Festival de la Récup du 19 au 27 avril 2014

affiche_v2

Pour la rentrée, mettez vous donc au Freecycling !

Chouette ! Une nouvelle activité sportive qui va vous permettre de perdre quelques kilos superflus ! Et ça tombe bien, parce que vous aviez un peu fait le tour de l’Aqua Jogging, du Cardio Attack et de la Zumba…

Heu, désolé de vous décevoir, mais vous n’y êtes pas du tout. Le Freecycling n’est pas une activité sportive. Par contre, c’est complètement écologique, ce qui n’est déjà pas si mal par les temps qui courent…et c’est surtout d’une simplicité enfantine !

Freecycle, ce sont tout simplement des groupes d’internautes, dans une même ville ou une même région, qui offrent ou récupèrent des objets gratuitement. Vous ne vous servez plus de votre yaourtière ? Il vous suffit de la proposer au groupe par un message « DONNE yaourtière (Paris 11) » et d’attendre les réponses. Quand la yaourtière est partie, il vous suffit de le faire savoir avec le message « PARTI yaourtière (Paris 11) » et c’est fini !

Et il y a forcément un groupe Freecycle près de chez vous (sinon, vous pouvez en créer un) ! Pour en être sûr, et pour un mode d’emploi plus complet, un seul site :  http://fr.freecycle.org/

Finalement, ce sont vos placards qui vont pouvoir maigrir un peu !

Votre chat est-il éco-responsable ?

Rien n’est moins sûr ! En fait, avec ses petites papattes, votre chat a une empreinte écologique qui avoisine celle d’une Golf Wolkswagen* ! Mais ce n’est pas vraiment de sa faute, car c’est vous qui achetez sa litière !

En effet, les litières pour chats produisent en France quelques 400 000 tonnes* de déchets par an, soit 13 kilos par seconde* ! C’est presque 3% de nos déchets ménagers annuels (13,9 millions de tonnes**), quand même…

Mais alors, que faire ? Rassurez-vous, il ne faudra pas apprendre à votre chat à aller aux toilettes. C’est beaucoup plus simple ! Il suffit de lui acheter de la litière écologique ! Yoko, l’experte féline de GreenWatchers (sur la photo) a testé pour vous la litière Nature Gold, 100% végétale, 100% biodégradable et 100% naturelle ! Et elle adore !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du produit : http://www.naturegold.fr/index.php

Un bon moyen de réduire vos déchets, et de rendre votre chat heureux et plus éco-responsable ! Miaou !

* Source Consoglobe    ** Source Ademe

Recycler vos vieux CD, CD-Roms, et DVD

Je suis sûr que vous avez chez vous un tiroir ou un carton plein de vieux CD ou DVD dont vous ne savez que faire : vieux logiciels, pilotes de périphériques depuis longtemps disparus (à moins qu’ils ne soient dans le même carton !), sauvegardes, une copie d’un album « trop bien » que vous a filé votre meilleur-e ami-e, et bien sûr quelques CD Photos Kodak (ça ne nous rajeunit pas).

Vous pouvez évidemment les utiliser comme dessous de verre un peu « pop culture », mais vous n’avez pas besoin de 182 dessous de verre…alors que faire ? Les bricoleurs peuvent fabriquer des lampes assez design (voir photo) en suivant les conseils de Jim Watters.

Mais si vous voulez simplement vous en débarrasser sans polluer, sachez qu’en France, il n’existe malheureusement pas encore de filière organisée. Alors comment faire ? Heureusement, il existe quelques solutions…et on les a cherchées pour vous. Ben oui, on est comme ça…

Les voici :

1) L’association CDmoi, en Lorraine, collecte et valorise les CD et DVD au profit de la petite enfance et des personnes âgées ; on n’a pas encore testé, mais vous pourrez en savoir plus sur leur site ; malheureusement, leur réseau de collecte se limite à la Lorraine, il vous faudra donc leur envoyer vos supports par courrier si vous n’êtes pas dans la région ;

2) CDLampe, dans le Morbihan, récupère vos CD et DVD et en fait…des lampes ! Ils remboursent vos frais de port, et vous offrent un t-shirt CD Lampe. Leur site web est assez vilain, mais vous y trouverez toutes les informations utiles.

3) A Paris, ColdDisk installe des points de collecte en partenariat avec la ville. Pour l’instant, seul le 11ème arrondissement est équipé.

4) D’autres opérateurs en France : Emmaus Bougival (région parisienne), IPM (Nice) et Cévennes Déchets (Alès). Vous trouverez leurs coordonnées sur le site www.recyclage-informatique.net

5) Enfin une solution plus politique que pratique : vous conservez vos supports et vous participez à l’opération « 1 million de DVD pour la planète » ; l’idée originale est de comptabiliser les CD et DVD en attente de recyclage pour montrer aux autorités françaises l’intérêt de mettre en place une filière ; évidemment, en attendant, ça ne vous débarrasse pas de vos supports !

A vous de choisir et d’agir, maintenant…et pour éviter de produire davantage de ces déchets à l’avenir, achetez vos musiques, films et logiciels sur internet, et conservez les sur un disque dur ou une clé USB !

L’obsolescence programmée ou la machine de guerre de la société de consommation…

Si vous ne savez pas ce qu’est l’obsolescence programmée, et même si vous le savez…il faut absolument voir cette vidéo ! Pour mieux comprendre les mécanismes et les conséquences d’une société de consommation devenue folle…