Archives de Catégorie: Consomaction

Pour réduire ses déchets : vive le vrac !

Jean_Bouteille_consigne_vrac_produits_liquides_bouteilles

Nos produits et nos poubelles débordent d’emballages, plus ou moins utiles, et en plus pas toujours recyclables, comme les films plastiques par exemple, qui risquent de venir tôt ou tard grossir le « continent de plastique » quelque part dans l’océan Atlantique ou Pacifique.

Alors que faire ? On peut commencer par choisir les produits qui ont le moins d’emballage possible. Et le moins possible, c’est parfois pas du tout, et c’est ce qu’on appelle les produits en vrac. Par exemple, la Biocoop « Le Retour à la Terre » (Avenue Philippe Auguste) propose pâtes, riz, céréales en vrac. Mais il faut quand même utiliser un sac en papier. A moins que vous apportiez vos bocaux vides, mais cela risque de ne pas être simple à la caisse parce qu’il faudra déduire le poids du bocal si vous ne voulez pas payer vos produits plus cher !

On vous a déjà parler ici de Unpackaged, cette épicerie londonienne qui ne propose que des produits en vrac : là, il est obligatoire d’apporter ses propres contenants vides ! Enfin il était…car cette épicerie est fermée (temporairement on espère) depuis le mois de février. Mais sa petite soeur est sur le point d’ouvrir à Bordeaux et elle s’appelle La Recharge.

Et à Lille, c’est Jean Bouteille (jeu de mots comme dit Capello) qui vous propose d’acheter en vrac toutes sortes de liquides : huiles, vinaigres, jus, vins et bières. Evidemment tous ces produits sont issus de l’agriculture biologique (chez nous on appelle ça de la cohérence, mais cela ne va pas toujours de soi !).

Et à Paris ? Ben soit vous décidez de vous lancer dans l’aventure, soit il va falloir attendre un petit peu que La Recharge et Jean Bouteille ouvrent des succursales…en attendant vous pouvez aller rêver à un monde meilleur (en tout cas avec moins de déchets et moins d’emballages) sur leurs site web respectifs…

Des chaussures vertes de toutes les couleurs !

Vous êtes vous déjà demandé comment (et où) vos chaussures avaient été fabriquées ? Eh bien ce n’est pas forcément joli, joli. Le pire, c’est évidemment le tannage, qui peut utiliser des métaux lourds comme le chrome, et qui est alors une opération très polluante pour l’environnement, et dangereux pour la santé des tanneurs…souvent indiens, bangladais ou chinois, avec les conditions de travail que pouvez imaginer…

vente-chaussures-écologiques

La bonne nouvelle, c’est qu’on trouve désormais de très jolis modèles réalisés par des entreprises soucieuses de l’homme et de l’environnement : matières recyclées, tissus biologiques, tannage végétal, fabrication locale,…en plus elles sont belles et il y en a pour tous les goûts. Nous on aime bien par exemple les modèles de l’espagnol El Naturalista ou du français FYE (prononcez « faille »), entre autres.

Alors où les trouver ? En ligne, bien sûr, dans les boutiques de produits écologiques et responsables (vous les trouverez dans la liste de nos liens, à droite de votre écran, dans la rubrique « Consommer »).

En particulier Altermundi propose de beaux modèles en ligne, mais aussi dans ses magasins de Paris et de Lille. Mais la référence en la matière, c’est la boutique spécialisée KENKA, qui propose une gamme très étendue en ligne, mais aussi dans sa boutique parisienne au 13 rue Oberkampf, dans le 11ème. On adore ce magasin ! Alors si vous passez par là, allez-y de notre part !

Enfin, un blog spécialisé : http://www.chaussures-en-papier.com 

Plus aucune excuse de ne pas mettre vos chaussures au vert…

Bien plus fort que Dukan : le régime Ecofrugal de Philippe Green !

On aurait tout aussi bien pu intituler cet article « GreenWatchers en avait rêvé, Philippe Green l’a fait ! ». Tellement son régime Ecofrugal correspond à l’esprit du projet initial de GreenWatchers.

On pourrait être un peu jaloux, mais ça n’est pas notre genre. Au contraire, on préfêre vous faire connaître ce magnifique projet, qui repose sur une idée très simple : Vous convaincre que ce qui est bon pour la planète est aussi bon pour votre porte-monnaie et vous donner ainsi envie d’agir !

Comment ça marche ? Vous trouverez sur le site du projet Ecofrugal une collection impressionnante de « fiches recettes » écofrugales vous permettant à la fois de réduire vos dépenses et votre empreinte écologique. Après avoir mis en oeuvre les recommandations de la fiche, vous pouvez vous connecter au site pour enregistrer vos économies…Ce qui vous donnera forcément envie de continuer !

Alors on ne saurait trop vous conseiller d’aller faire un petit tour sur ce site, et de consulter quelques unes des fiches recettes. A condition que vous nous promettiez de noter vos progrès dans votre Green Book, bien sûr…

De bien belles adresses, en vérité…

Envie d’un brunch bio ? Vous cherchez des produits issus du commerce équitable ? Un sac en chambre à air recyclée ? Ne cherchez plus !

Toutes les bonnes adresses sont sur bienbeau.fr, le site de l’agence Ô Bob, une agence de communication spécialisée en environnement et consommation responsable. La grande soeur de GreenWatchers, en quelque sorte ! Eric Lecluyse, journaliste, gérant de l’agence Ô Bob et cofondateur du site bienbeau.fr nous a d’ailleurs fait l’amitié d’un article sur l’association il y a quelques mois.

Alors pour votre prochaine sortie éco-responsable à Paris, pensez à jeter un coup d’oeil aux bien belles adresses de bienbeau.fr !

GreenWatchers lance un nouveau service écologique et solidaire : DOMOTEK

Qui n’a pas dans ses placards un robot ménager, une yaourtière, un service à fondue ou plus simplement une perceuse qui servent, allez, disons deux fois par an ? Trois fois, si vous insistez.

Beaucoup de place perdue et d’énergie grise consommée pour un si faible usage, ce n’est ni très malin ni très écologique. Et en plus, pendant tout ce temps, ces appareils pourraient servir à d’autres, et notamment à ceux qui n’ont pas forcément le luxe de s’acheter ces appareils. Donc pas très solidaire non plus !

Une seule solution, simple et efficace : prêtez vos appareils à d’autres ! Et pour commencer, pourquoi pas à vos amis et à vos voisins ?

Mais dans le 11ème arrondissement de Paris, GreenWatchers est allé plus loin en créant un véritable service de prêt d’objets pour la maison. L’essentiel était de trouver un local pour collecter et stocker des objets. Ce fut chose faite grâce à la complicité de la ressourcerie de La Petite Rockette, 62 rue Oberkampf.

Le soutien de la coopérative EELV du 11ème et du site http://www.les-eco-cooperateurs.fr a fait le reste. Le service est maintenant prêt à ouvrir ses portes à partir du 17 octobre : Nous disposons déjà d’un appareil à raclette, d’une pierrade et d’un nettoyeur vapeur…et ce n’est qu’un début !

Si vous habitez dans le 11ème et que cette idée vous intéresse, vous pouvez nous aider de multiples façons :
- en donnant des objets (ça débarrasse, et vous pourrez les emprunter gratuitement),
- en donnant un peu de votre temps pour nous aider à accueillir les emprunteurs,
- en organisant une collecte d’objets autour de vous, dans votre immeuble ou à votre travail,
- en faisant connaître ce service autour de vous !

Pour en savoir plus, c’est facile, tout est sur http://www.domotek.org !

Pour la rentrée, mettez vous donc au Freecycling !

Chouette ! Une nouvelle activité sportive qui va vous permettre de perdre quelques kilos superflus ! Et ça tombe bien, parce que vous aviez un peu fait le tour de l’Aqua Jogging, du Cardio Attack et de la Zumba…

Heu, désolé de vous décevoir, mais vous n’y êtes pas du tout. Le Freecycling n’est pas une activité sportive. Par contre, c’est complètement écologique, ce qui n’est déjà pas si mal par les temps qui courent…et c’est surtout d’une simplicité enfantine !

Freecycle, ce sont tout simplement des groupes d’internautes, dans une même ville ou une même région, qui offrent ou récupèrent des objets gratuitement. Vous ne vous servez plus de votre yaourtière ? Il vous suffit de la proposer au groupe par un message « DONNE yaourtière (Paris 11) » et d’attendre les réponses. Quand la yaourtière est partie, il vous suffit de le faire savoir avec le message « PARTI yaourtière (Paris 11) » et c’est fini !

Et il y a forcément un groupe Freecycle près de chez vous (sinon, vous pouvez en créer un) ! Pour en être sûr, et pour un mode d’emploi plus complet, un seul site :  http://fr.freecycle.org/

Finalement, ce sont vos placards qui vont pouvoir maigrir un peu !

Et si vous créiez une domothèque ?

Ecologique, économique, conviviale, simple à réaliser, maline : voici quelques unes des qualités d’une « domothèque ». Kesako ? Une idée toute simple, qui part d’un constat évident : nous achetons et encombrons nos maisons avec des tas d’équipements et d’appareils que nous n’utilisons parfois que très rarement : perçeuses, ponçeuses, compresseurs, appareils à vapeur, shampouiners, robots ménagers, four à raclette, jeux de société, etc. La liste est interminable en fait !

L’idée de la domothèque : partager ces équipements et appareils avec vos voisins et/ou vos amis, tout simplement ! Et la réalisation n’est pas plus compliquée. En fait , vous pouvez dès maintenant créer votre propre domothèque, et en parler autour de vous. Pour vous aider, nous sommes en train d’élaborer une fiche pratique que pouvez retrouver prochainement ici.

Si vous connaissez des expériences similaires, ou si vous avez vous-même créé une domothèque, merci de partager avec nous votre expérience afin qu’elle puisse bénéficier à tous. Toutes vos remarques et commentaires sont les bienvenus, comme toujours !