Un papillon, deux papillons, trois papillons…

Non, il ne s’agit pas d’un nouveau truc pour s’endormir. Au contraire, réveillez-vous et participez à l’Observatoire des Papillons de Jardin ! Késako, me direz-vous ? Eh bien, il s’agit d’un réseau de surveillance mis en place par Noé Conservation, la fondation Hulot, et le Muséum d’Histoire Naturelle.

Pourquoi compter les papillons ? Parce que la présence et la diversité des papillons sont d’excellents indicateurs de la qualité de notre environnement. En plus, c’est quand même plus sympa de compter des papillons que des guèpes ou des frelons, non ?

Alors comment faire ? C’est trés simple : il suffit de vous rendre sur le site de Noé Conservation pour y trouver un mode d’emploi détaillé. Vous verrez, cela n’est pas très contraignant, évidemment totalement gratuit (non, vous ne serez pas payé au papillon ! non mais !), et plutôt sympa, non ?

Pierre Japhet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s